NAHAN : North African Heritage Archives Network

Plateforme web d’exposition d’archives archéologiques d’Afrique du Nord

WEBSIG (en cours de développement)


NAHAN (North African Heritage Archives Network) est un réseau d’institutions internationales possédant des documents d’archives sur le patrimoine et les sites archéologiques nord-africains. Son objectif est de créer une plateforme web en accès libre pour exposer, de façon centralisée, les archives numériques conservées dans chaque institution.

Le site web est disponible à cette adresse, depuis juillet 2023 : https://nahan.huma-num.fr/

Elaborée à partir de 2020, la plateforme fonctionne par moissonnage de jeux de métadonnées. Ce n’est donc pas un lieu de stockage des documents, mais un lieu d’exposition des métadonnées : il s’agit d’un service pour fournir un accès commun à des ressources réparties sur différents sites et serveurs. Dans ce cadre, chaque institution partenaire reste responsable des données dont elle est dépositaire dans NAHAN (en termes de propriété, de gestion des droits et de qualité des contenus).
Les jeux de métadonnées exposés sur NAHAN sont normalisés. Pour chaque ressource, la plateforme propose une redirection vers la source (extérieure à NAHAN). Le moissonnage se fera à terme dans différentes bases de données distantes gérées par les institutions partenaires ; il ; s’appuie d’ores et déjà sur les entrepôts de NAKALA (outil de dépôt et de stockage de documents émanant de la très grande infrastructure de recherche, TGIR, Huma-Num).

Direction du Projet

Présidence : Stefano De Caro (ICCROM), puis Zaki Aslan (ICCROM-Sharja)
Direction scientifique : Elizabeth Fentress (AIAC)
Direction technique : Christophe J. Goddard
Responsable numérique (site web et données) : Agnès Tricoche (AOROC)
Conception de l’infrastructure numérique : Agnès Tricoche (AOROC) et Stéphanie Satre (CCJ)

Partenaires du projet

Sous l’égide de l’ICCROM (International Centre for the Study of the Preservation and Restoration of Cultural Property)

Institutions partenaires :
• International Association of Classical Archaeology (AIAC)
• Archivio Centrale dello Stato, Italy
• Ausonius, Université de Bordeaux-Montaigne
• The British School at Rome (BSR)
• Casa di Velázquez
• Centre Camille Jullian, Université d’Aix-Marseille - CNRS
• Centre National de la Recherche en Archéologie (CNRA), Algérie
• Département des Antiquités, Libye
• Deutsches Archäologisches Institut (DAI)
• Deutsches Archäologisches Institut, Rome (DAI Rome)
• École Française de Rome (EFR)
• Harvard Museum of the Ancient Near East
• Institut für Klassische Archäologie Ludwig-Maximilians-Universität München (LMU Munich)
• Institut National du Patrimoine (INP), Tunisie
• Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (INSAP), Maroc
• PIN scrl Servizi Didattici e Scientifici, Université de Florence
• Scuola Archeologica Italiana di Atene (SAIA)
• Society for Libyan Studies
• University of Ghent
• University of Pennsylvania Museum of Archaeology and Anthropology

Financement : Infrastructure Biblissima+