Corent (Puy-de-Dôme, Auvergne)

Site archéologique

L’oppidum de Corent est un des trois oppida arvernes localisés dans le sud du grand bassin clermontois. Les fouilles menées depuis 2001 se concentrent sur le centre de l’agglomération, occupé par un vaste sanctuaire environné de quartiers d’habitats.
Porteur du Projet : Matthieu Poux

Accès direct au projet


Partenaires institutionnels

 ANR - Celtecophys UMR 5138 ARAR - Archéologie et Archéométrie UMR 5608 TRACES - Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés

Voir aussi Site Web du site

La richesse du site, corrélée à des conditions de conservations exceptionnelles constituent un terrain de recherche dont l’intérêt ne s’est pas démenti depuis bientôt quinze années de fouille et de recherche. L’un des principaux intérêts du plateau de Corent réside dans l’ampleur chronologique de sa séquence d’occupation.
Le Puy de Corent verrouille l’accès à la plaine de Limagne, réduite à un étroit défilé fermé à l’est par le Puy Saint-Romain, contrôlant ainsi les voies de communication fluviales et terrestres reliant la Basse Auvergne au sud de la France. Il est naturellement protégé, au sud et à l’est, par de hautes falaises engendrées par l’érosion de ses pentes, qui en font une position naturellement fortifiée et pratiquement imprenable. Enfin, l’existence de sources affleurant au niveau de la table basaltique assurait, jusqu’au siècle dernier, un approvisionnement continu en eau qui fait défaut sur les autres plateaux de ce secteur de la Limagne

Des fouilles extensives sont menées depuis 2001 sous la direction de M. POUX (ARAR - Université Lumière Lyon 2), associé depuis 2007 à P.-Y. MILCENT (TRACES, Université Toulouse-Le Mirail) pour la fouille des occupations antérieures à l’époque laténienne (âge du Bronze et premier âge du Fer).

Prospections géophysiques dans le cadre de l’ANR CELTECOPHYS