L’agglomération antique de Grand (Vosges)

Recherches en cours

Grand a livré depuis le XVIIIe siècle de nombreux vestiges qui témoignent de l’importance de cette agglomération et en particulier de sa parure monumentale.

Porteur du projet : Thierry Dechezleprêtre, Conservateur en chef du patrimoine, Conseil départemental des Vosges, UMR 8546 ENS-CNRS.

Accès direct protégé (login)


Partenaires institutionnels

AOROC - UMR8546-CNRS/ENS CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique ENS - Ecole Normale Supérieure | Paris Vosges - Conseil Départemental

Dans les années 1960, Edouard Salin est à l’origine d’une nouvelle phase d’études animée notamment par la recherche du temple d’Apollon dont l’existence avait été suggérée dès le XIXe siècle par Jean-Baptiste Prosper Jollois puis par Camille Jullian qui avait évoqué Grand en ces termes : « Au centre de la Champagne, ville mystérieuse où mille dévots se donnaient rendez-vous ».

Les synthèses des années 1980 et 1990 ont amené à considérer ce site archéologique comme un vaste complexe religieux centré autour d’une source sacrée et protégée par une enceinte monumentale de près de 20 hectares. L’actuel Projet collectif de recherche a notamment comme objectif de constituer une documentation de référence sur les fouilles anciennes, de poursuivre l’étude des collections, et de développer de nouveaux axes d’études, en particulier sur les formes de l’habitat, la circulation de l’eau, l’organisation urbaine et l’occupation du sol autour de cette agglomération.

Voir aussi en ligne